Gildas thomas

« En octobre 2005, alors que je préparais mon nouvel album,
il me vint l’idée lumineuse d’aller déjeuner un jour dans une brasserie de la Porte des Lilas.

Je m’assois seul, prêt à expédier l’affaire en quinze minutes, et très vite j’entends la conversation d’une table voisine occupée par 4 personnes. Je comprends qu’il y a là un photographe et j’aime sa façon de parler à ses amis d’un spectacle qu’il a vu la veille.

Cette fois-ci, je n’entends plus la conversation, je l’écoute !

Et ça me plaît bien. Le photographe a une tête et inspire d’emblée
la confiance. Sans réfléchir, au moment de partir, je l’aborde et lui remets un flyer d’un de mes prochains spectacles en lui expliquant que « voilà, je chante, je vais faire un deuxième album et je cherche un photographe... ».

Grâce à l’adresse de mon site sur le flyer, j’ai le soir même un message de Didier Pallagès. Je vais voir son site.

J’en suis très impressionné. Et le lien est tissé.
Depuis la photo est faite, superbe, j’en suis ravi, la séance fut délicieuse.

Voilà, racontée comme ça, l’histoire peut paraître banale, mais par les temps qui courent, pas tant que ça ! »

Gildas Thomas