1/3

     Didier Pallagès : un photographe énervant !

 

    Voilà des années que cet individu sévit dans le milieu du spectacle sans qu'il soit possible de lui découvrir des ennemis.

   

    Voleur des moments les plus intimes, il est pudique. Chasseur infatigable, ses proies sont toutes consentantes, admiratives, fières, fidèles.

 

    Pourquoi ? Parce qu'il aime les gens, parce qu'il est passionné par les artistes, le spectacle vivant. Paraît même qu'il y aurait trempé avant. Pallagès, c'est pas quelqu'un qui bâcle. Il ne supporte pas la médiocrité.

 

    Pas d'école, pas de théories, mais l'intelligence du coeur et de l'instinct. Il "shoote" juste, il voit ce qu'on avait manqué, il pointe le geste exact, c'est un magicien du furtif. Il embellit tout ce qu'il touche ! C'est tout son être qui prend la photo : sa peau, son immense sensibilité... Il est là son talent, dans la générosité, une ouverture d'esprit rare, un sourire de tous les instants. Il fait partie de cette race en voie de disparition, de ceux qui, lorsqu'ils vous tapent dans les mains, s'engagent.

 

    Regardez-le travailler, tapi dans l'ombre, discret, silencieux... Respecter, surtout ne pas gêner, ne pas troubler...

Didier Pallagès, je vous souhaite d'être photographié par lui !

 

Michel Leboeuf "Musard polygraphe"